7.10.16

Je n'ai pas aimé être enceinte et pourtant...


Je ne sais pas trop par où commencer cet article. J'ai pleins de choses sur le coeur. J'ai envie de me confier et à la fois je ne sais pas si j'en ai vraiment envie. Donc je vais laisser aller mes doigts sur le clavier et on verra à la fin. Je ne vous promets pas un article long, ni un court, je ne sais pas comment il sera... On commence ?!

Sur instagram, après avoir annoncé ma grossesse, je l'ai dis une première fois : "je n'aime pas être enceinte". Nombreuses sont celles qui m'ont dit qu'elles non plus n'avaient pas aimé puis un jour certaines vilaines vipères sont arrivées... Et là, j'ai eu le droit à des "tu savais bien à quoi t'attendre en étant enceinte" "tu savais bien que tu grossirais et aurai peut être des vergetures" "je comprends pas comment tu fais pour ne pas aimer, c'est ce qu'il y a de plus beau de porter la vie" et alors pompon sur la Garonne j'ai eu le droit à des "Tu n'aimes pas ton enfant" et même "Es-tu sûre d'avoir voulu cette grossesse ?" Alors là c'était trop ! En lisant ça, j'avais juste envie de leur dire "Con**sse, de quoi je me mêle !!" Mais non ! On est blogueuse, on doit se taire et faire bonne figure ! En étant blogueuse on a visiblement pas forcément le droit de dire merde aux gens...

Alors oui, cette grossesse je l'ai voulue, ma Juliette je l'ai désirée et pendant un petit paquets de mois (trop à mon goût), je l'ai attendue. Je savais que je n'aurai pas le choix de grossir, que je n'échapperais sûrement pas aux vergétures puisque j'en avais eu lors de mes pics de croissance durant l'adolescence et que j'aurai sûrement des nausées pendant 3 mois. Je le savais mais ça ne m'a pas empêché d'avoir envie de cet enfant, et il est où le mal ? 
Soyons d'accord, porter la vie est bien sur la plus belle chose au monde, mais bien que ce soit la plus belle chose, est on obligé d'apprécier ce moment ? Non ! Je dis non ! 

En réalité, il y a encore quelques semaines, je n'aurai JAMAIS pensé écrire cet article dans lequel je me dévoile mais voilà, depuis que j'ai accouché j'ai reçu de nombreux e-mails (très nombreux), venant de vous mes lectrices, étant enceintes de 2 mois, comme de 7 et même des jeunes mamans, m'avouant, comme moi, ne pas avoir aimé cet état : être enceinte. Vous avez été si nombreuses à me le dire, et toujours en privé : comme pour vous en cacher. Et pourtant vous m'avez remercié avec de très gentils mots, d'avoir dit tout haut ce que vous pensiez tout bas. Combien m'ont dit, "je n'aime pas être enceinte, seul mon copain me comprend, ma famille et amis me regardent comme une extraterrestre alors je ne dis plus rien" "merci d'avoir mis des mots sur ce que j'ai ressenti pendant ma grossesse" etc, etc. 
C'est donc suite à vos nombreux retours que j'ai décidé d'écrire cet article qui finalement me tient vraiment à coeur tellement je vois que vous avez été touchées et vous êtes senties concernées par mon aveux !

Un soir, après près de 4 jours de contractions, 4 jours où je me sentais totalement lessivée, j'ai décidé d'appeler la clinique pour prévenir que j'aimerai avoir un monito. Et à peine arrivée j'ai eu le droit à un "c'est pour cette nuit". Merde je m'y attendais pas ! 

Bref, je ne pense pas vous raconter mon accouchement qui a été sans complication et qui s'est plutôt bien passé (même si j'ai eu mal) avec une équipe très professionnelle et un médecin génial. 

Mais voilà, maintenant j'ai bien envie de vous parler du "après". Déjà, à compter de l'instant même où  ma fille est née, ma Juliette, j'ai tout oublié : tous les maux de la grossesse, toutes les douleurs de l'accouchement, TOUT ! Je m'en fichais. Je me fichais de tout puisqu'elle était là. On m'a toujours dit "les émotions ressenties lors d'une naissance sont indescriptibles" alors je ne savais pas spécialement à quoi m'attendre. Puis je les ai vécues et en effet : INDESCRIPTIBLE !! Il n'y a pas de mot ! Tu as le sentiments d'être le roi du monde avec ton bébé dans les bras et que rien ne peut t'arriver. Une vague d'émotion de OUF, que je souhaite à tout le monde - qui le désire - de vivre.

En clair cet article, n'est là QUE pour vous faire déculpabiliser ! Les filles, ce n'est PAS parce que votre grossesse ne vous plait pas ou ne vous a pas plu que vous ferez de mauvaises mamans ! Alors cessez d'écoutez ces personnes qui vous font penser le contraire. Je peux vous assurer que j'aime plus que tout au monde ma Juliette et que j'ai été on ne peut plus incapable de dormir à la maternité tellement je n'arrivais pas à m'arrêter de la regarder.

Promis, vous profiterez de vos merveilles dès lors qu'elles seront là <3

Je vous embrasse bien fort !

PS : Et vous savez quoi ? J'ai tellement aimé les émotions à mon accouchement, les émotions durant les premiers jours à la maternité, l'amour dans mon coeur qui s'est décuplé pour ma fille de jour en jour, que même si la grossesse c'est pas mon dada et bien je remettrai un jour le couvert ! ;)
Transat Charlie Crane / Couverture Panda
Pyjama corail-orange Cyrillus / Cartes étapes
Pyjama Sucre d'Orge

28 commentaires

  1. Bonjour Marina,
    Je suis maman d'une petite Ema qui va avoir 1 an la semaine prochaine et à vrai dire je crois que j'aurai pu écrire ces phrases !! Je n'ai pas aimé être enceinte mais je n'ai pas détesté non plus, je savais simplement qu'il fallait passer par cet étape pr donner la vie ! J'ai été déclenché a J+1 car Melle ne voulait pas sortir et très franchement j'étais au bout du rouleau... Mais voilà quand elle a ENFIN montré sa frimousse, jai tout oublié !! Les 9 derniers mois (surtout les 2 derniers soyons clairs) et les dernières heures peu réjouissantes !! Je ne me suis jamais caché de cet état à qui que se soit et je n'ai jamais été trop embêté ou alors les gens n'ont pas osé me dire le fond de leurs pensées... Qu'importe je suis raide amoureuse de ma fille et aujourd'hui 1 an après je recommencerai cette aventure sans aucun soucis !!
    Malheureusement le net et les langues de vipères sont bien présentes, dire des choses aussi dures derrière un écran c'est très facile !! Et je mettrai ma main à coupé qu'elles ne sont probablement pas maman !!
    Profite à fond des moments passé avec ta princesse, ça va beaucoup mais alors beaucoup trop vite !! Bonne journée Justine

    RépondreSupprimer
  2. Coucou !! Ton article est super !! Tu as totalement raison chaque femme est différente et surtout chaque grossesse !! Ces langues de vipères qui t'ont agressé verbalement, ce sont des nanas qui ont eu des grossesses super agréables ! Elles ne se rendent pas compte que ce n'est pas une partie de plaisir pour tout le monde !! Le corps en prend un sacré coup quand même !! Pour ma part ma grossesse s'est très bien passée ! Pas de nausées du tout, moralement ça allait, mon seul soucis c'était mon corps ... j'ai pris environ 20 kilos, j'ai d'horribles vergetures et assez grosses, en plus partout, des cuisses jusqu'aux seins en passant par les bras malgré le tartinage de crème pendant toute la grossesse (et dieu seul sait que j'ai horreur de ça lol)!! Et j'ai extrêmement souffert avec une sciatique, des douleurs ligamentaires jours et nuits !! Et mes jambes qui ne ressemblaient plus à des jambes tellement elles étaient pleines d'eau !! Enfin voilà dans l'ensemble ma grossesse ne m'a pas déplu mais j'ai pris très chère physiquement ... maintenant je doit perdre encore 15 kilos et c'est très dur ...
    Ma soeur par exemple à vomi pendant 9 mois à son 1er enfant et même pendant l'accouchement !! Elle a pris 25 kilos !! Et ça ne la pas empêcher dans faire un 2 ème ! ! Enfin tout ça pour dire qu'on est pas toutes égales face à la grossesse et qu'il ne faut pas écouter ces con**sses comme tu dis hahaha !! Je t'ai suivie sur instagram et je t'ai trouvé magnifique !! Tu ne laissais rien paraître, je t'enviais un peu d'ailleurs lol ! Mais maintenant que je connais ton ressenti je me sens moins seule !! Voilà je souhaite beaucoup de bonheur à toi et ton chéri avec votre petit panda !! Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Hello Marina ! Tout d'abord félicitations pour ta merveille elle est sublime. Ensuite jai 2 petits garcons mais ton prénom choisi etait mon top 1 pour une fill donc je ne vais pas te préciser au combien je l'adore ! Ensuite j'ai vécu donc 2 grossesses et meme si elles ont été assez différente (une première, une découverte, pas malade, pas trop de poids prit et une 2 eme malade pendant 9 mois Avec donc juste 5 petits kilos de plus) je peux te dire que je n'ai aimé aucunes des deux et je ne m'en suis jamais caché et mes proches ne m'ont jamais jugés ! Mes copines qui avaient eut des bébés avant moi me disait que c'était merveilleux et bah ce n'est pas du tout ce que j'ai vécu ! Et pourtant mes 2 trésors sont les plus précieux cadeaux que j'ai jamais eut. Je suis une véritable fan de l'après grossesse et non de la grossesse. Pour moi les coups, le ventre rond rien ne me manque comme A certaine une fois accouches. Au contraire je me sens beaucoup plus à l'aise pour profitez de mes enfants au maximum ! Donc vraiment ne te sens pas coupable de tes sentiments on est des milliers dans ce cas ! Et surtout profites de chaque instant maintenant car les mois défilent tellement vite beaucoup plus que quand on les attends et je ne doute aucunement que tu es complètement folle de ta poupée ! Je t'embrasse ainsi que Juliette.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cet article, il est à la fois de culpabilisant mais aussi il permet de garder espoir sur la suite, l'après grossesse. Bizarrement je dois être dans aucune des catégories citées: je ne suis pas du genre à me sentir femme uniquement quand je suis enceinte et je ne dis pas non plus que je n'aime pas être enceinte. C'est entre les 2. D'un côté j'ai l'impression de vivre quelque chose de merveilleux et en même temps je n'aime pas qu'on m'empêche de vivre normalement... Mais le plus dur c'est d'accepter que mon corps change. Pourtant j'ai toujours trouvé ça magnifique une femme enceinte.
    Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
  5. A 1 semaine de ma date d'accouchement officielle de mon 1er enfant, je te remercie à mon tour pour tes mots.
    J'aime pas être enceinte - même si le bébé a toujours été en bonne santé. Je me sens malade depuis 9 mois et vraiment c'est juste pas drôle, pas agréable.
    J'accepte la fatigue, les changements de rythme, mais les vomissements depuis 8 mois, je vois pas qui pourrait être heureuse et apprécier ça.
    Alors j'ai hâte pour la suite (et de remanger ce que je veux sans être malade :D).

    De toute façon, on est jugé pour tout et c'est pas fini. Autant se blinder et essayer de laisser couler... zen :)

    Profite bien de ta petite, la vie est là !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai ressenti toute l'émotion dans ce post... wahou tellement d'amour et de bienveillance.
    Et je te félicite d'avoir franchi le pas d'en parler, de ne pas aimer sa grossesse.
    Profites bien de ta Juliette et de ta famille. Des bisous !

    RépondreSupprimer
  7. C'est la première fois que je viens chez toi (enfin sur ton blog) ... merci la selections Hellocton ;-)
    J'ai deux enfants, mon premier a dejà 11 ans, et ma fille a 14 mois. Je n'ai pas aimé moi non plus être enceinte.
    J'ai eu deux grossesses très différentes mais aucune n'a été un bonheur pour moi.
    Pourtant cette deuxième grossesse avec ma fille je pensais que peut être j'allais aimé ...j'éspérais en tous cas !!
    mais non, ma petite entreprise créee 1 an plus tôt prenait de l'ampleur, j'avais énormément de boulot et ma grossesse me prenait toute mon energie, alors que j'en avais besoin pour bosser. Et quoi que les gens disent on a le droit d'aimer travailler pendant une grossesse (on m'a tellement répété que j'abusais !)
    J'ai apprécié chaque seconde une fois la porte franchie de la maternité, le jour J pour chacun de mes enfants j'ai eu un accouchement génial et chacun d'eux m'a émue au plus profond de mon être à peine avais-je posé les yeux sur leur si joli visage...
    Et pour tout ce bonheur complètement indescriptible comme tu dis, je ne dirais pas non à un troisième enfant ;-)
    Nos enfants on les aime dès le tout début et aussi pendant la grossesse, mais l'état en lui même de la grossesse on est pas obligé de l'aimer !

    Bises jolie maman et des bisous doux à ta juliette

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Trop de tabou à ne jamais divulguer sur son blog ou Insta. J'aime ta franchise car je trouve que beaucoup de filles se retrouveront dans ton message. Ici, j'ai eu une grossesse sans complications mais je ne peux pas dire que j'ai adoré être enceinte. Maintenant que mon loulou a 2 ans, j'ai envie de revivre cette expérience, j'ai envie de ressentir ce petit bébé bougé à l'intérieur.... Peut-être que j'ai grandit, je ne sais pas mais moi qui était très anxieuse de prendre du poids, d'avoir tous ces maux de grossesse j'ai envie de revivre ce moment. J'ai l'impression que l'on signe comme une charte de bonne conduite "enceinte" afin de ne pas divulguer le côté sombre de la chose. Et à cause de tout ça, j'ai longtemps culpabilisé d'avoir fait un gros baby blues.... Surement parce que c'est tabou de dire que l'on a mis du temps à accepter l'arrivée de son bébé....
    Belle continuation à toi et à ta belle Juliette :)

    RépondreSupprimer
  9. Je découvre votre blog via Hello coton! Je n'ai pas aimé être enceinte non plus et pourtant.... nous avons attendu notre Anouck plus de 7 ans. Elle est arrivée après de longues années de PMI et césarienne. Ce fut ma plus belle révolution! Quel bouleversement d'Amour, de tendresse, d'émotions!!!!! J'ai tout oublié à partir du moment où j'ai pu la tenir, la sentir, l'embrasser mais j'ai mis plus de 5 ans à digérer, à avoir envie de revivre une nouvelle grossesse!!! Et il va y avoir bientôt 20 ans! Mais je n'ai pas changé d'idée : je n'ai pas aimé être enceinte!!!!Mais le résultat vaut le coup!!!!!! Profitez de votre Puce. Croyez-en une "vieille" maman, le temps FIIIIIIIIIIIIILE!

    RépondreSupprimer
  10. tu as raison, on oublie vite tous les soucis de la grossesse une fois le bébé dans les bras alors profites de ta fille et tu verras la 2eme grossesse sera plus facile car tu sauras à quoi t'attendre...

    RépondreSupprimer
  11. Bravo pour cet article Marina qui va faire déculpabiliser plus d'une !

    Je ne suis pas maman encore mais j'arrive pas à croire que certaines personnes t'ont fait des remarques pareils... encore une fois, la bêtise humaine. Tout ce qui compte c'est ton bébé et votre petite famille, la grossesse n'est qu'une étape ! Ton petit panda a l'air absolument magnifique, profites bien d'elle, ton amour ne va faire que grandir j'en suis sûre ! ❤️

    Marion

    RépondreSupprimer
  12. Pfff les gens peuvent vraiment raconter que des conneries, c'est incroyable ! En quoi ne pas aimer être enceinte fait de nous une mauvaise mère, ou une mère qui n'a pas voulu son enfant, ou n'importe quoi d'autre ?
    C'est tellement stupide que j'en rigolerais bien fort si entendre ces commentaires ne faisait pas autant de mal aux femmes enceintes dans cette situation. Parce que du coup ça en devient triste, de voir que certaines femmes enceintes n'osent pas dire publiquement ce qu'elles ressentent de peur d'être jugées...
    Je suis désolée pour toi que tu aies du passer par cette méchanceté, mais je suis heureuse de voir que ta grossesse est enfin finie et que tu peux enfin profiter de ta fille :) !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Hello Marina! Merci pour cet article bien écrit et très inspirant. Pour ma part, je n'ai jamais eu d'enfant, mais c'est une chose à laquelle je pense de plus en plus. A mon désir de maternité se mêlent beaucoup de questions, dont le fait d'être à l'aise ou pas avec la grossesse. Je ne veux pas vivre ce moment en m'appuyant uniquement sur les idées reçues et les expériences des autres. Je trouve que, souvent, nos questionnements autour de la grossesse se situent à un niveau matériel ou environnemental, peut être que l'on ne se questionnent pas suffisamment sur ce qui va se passer "en nous" durant ces quelques mois très particuliers. En tout cas, merci encore pour ta sincérité et ton franc parler. Bise!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Marina, on a échangé plusieurs fois sur la grossesse (veneta31 et maintenant wendytolosa31, j'ai changé de compte insta)où je te disais qu'entre les 3 préeclampsies la prématurité, le décollement du placenta avec aucune certitude de poursuite de grossesse, et en plus une grossesse couchée, je dois bien dire que d'être enceinte c'est tout sauf une source de joie pour moi...et pourtant j'ai recommencé 4 fois malgré les angoisses, 4 fois pour savourer ce qu'il y a de plus beau, les bébés, mes enfants,mes ados aussi à présents, mes enfants ma vie...moi je n'ai pas eu trop de réflexion sur la grossesse(plutôt de la compassion au final) c'est sur l'après , ne pas allaiter, retravailler ...ma famille nombreuse de 4 enfants. grrrr c'est pénible d'être sans cesse juger..avec le temps on fini pas ne plus faire attention mais les gens sont blessants parfois. profite de ta puce et qui sait ta prochaine grossesse tu la vivras peut être différemment. ;-)

    RépondreSupprimer
  15. Bravo. Je ne connaissais pas ton blog avant cet article, je découvre donc à la fois cette petite choupinette chevelue et très joliment vêtue, et ton ressenti avant/après. C'est parfois dur de se dévoiler et donc ça doit être très blessant de recevoir des réflexions pareilles. Non mais ! De quoi je me mêle ? J'ai déjà entendu des histoires similaires, et j'hallucine toujours autant. Ces dames doivent avoir une vie bien morne, déjà pour se permettre de troller une jeune femme enceinte, ensuite pour estimer que l'on doit tout endurer et ne jamais se plaindre. Donc si on a un travail que l'on adore, on n'a pas le droit de se plaindre de la fatigue ? Un mari adorable, on n'a pas le droit se râler sur ses défauts avec les copines ? Non mais ! Personnellement j'ai aimé être enceinte. Mais je conçois trèèèès bien que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Pourtant je crois qu'on se rejoint toutes à la fin : la joie irréelle de l'accouchement et de la rencontre avec notre bébé. Je vous souhaite tous les bonheurs du monde ensemble.

    RépondreSupprimer
  16. Si il y a bien un sujet où les gens ont toujours à redire c'est bien la maternité... Et accroche-toi, ça ne fait que commencer! des tonnes de personnes te feront croire qu'elle savent mieux que toi ce qui est bon pour TON enfant. Opine du chef et trace ta route. Voilà mon conseil pour toi, nouvelle venue dans le monde impitoyable des mamans^^... Et hum... courage! C'est que du bonheur (mais parfois quand même... T'en chie grave!^^)

    RépondreSupprimer
  17. Oh moi non plus je n'ai pas aimé être enceinte ! Et j'avais l'impression de ne pas avoir le droit de me plaindre, d'autant plus que ma grossesse s'est hyper bien passée. Mais je te rassure, j'ai remis ça (et je n'ai toujours pas aimé) ☺️

    RépondreSupprimer
  18. Moi non plus je n'aime pas être enceinte. J'ai aimé la partie "préparation", c'est à dire faire mes petits achats, nicher les bons plats, choisir les futurs produits en lisant des tas d'avis de mamans.
    Mais être enceinte... moi j'ai grossi mais pour l'instant (je touche du bois) je n'ai pas de vergetures, il y a eu les nausées, les pipis intempestifs, les remontées acides, les insomnies, tous ces aliments interdit ou déconseillé. Donnez moi des sashimis bordel!!!! et un peu de saucisson avec des noisettes dedans hmmmm... C'est pas que du bonheur quoi :D
    Je crois que j'ai pas envie d'oublier tous ces maux, parce que j'arrête pas de dire à chéri que le prochain enfant c'est lui qui le portera dans son ventre. je boirais du bon vin et le laissant juste sniffer mon verre, chacun son tour.

    RépondreSupprimer
  19. Ma mere et ma tante m'ont dit sans culpabilité qu'elles n'ont pas aimé être enceinte. Et pourtant elles ont 3 enfants chacune ! Ca ne me choque pas au contraire je ne pense pas que j'aimerais non plus. Pas pour le fait de porter la vie ça c'est merveilleux mais pour tous les désagréments autours.
    C'est comme beaucoup de choses dans la vie, tu aimes plus que tout le résultat mais pour y arriver il faut passer par des étapes moins cool. Que tu savais que tu allais vivre mais ça n'empêche que tu ne les aimes pas. Et pourtant une fois que le résultat est là tu es aux anges !

    Je te souhaite une belle journée en compagnie de ta petite famille :)
    Laura

    RépondreSupprimer
  20. Comme je te comprends! J'ai vécu une grossesse compliquée, je me suis senti limitée. Les échographies, n'en parlons pas. Elles duraient toujours une eternité, et le plus souvent en silence, très stressantes. On mesurait mon bébé dans tous les sens. ( Mon fils était malade et est décédé quelques jours après sa naissance...) Je suis un peu traumatisée! Alors oui, je souhaite avoir d'autres enfants, mais non, je ne rêve pas de l'état de femme enceinte. Et même si mon fils était plus que désiré et aimé, non je n'ai pas aimé être enceinte!

    RépondreSupprimer
  21. chacun son ressenti! j'ai adoré ma première grossesse par contre la seconde au bout du 4ème mois j'en pouvais plus! comme quoi!
    biz
    aurore

    RépondreSupprimer
  22. Tu as le droit de ne pas aimé ta grossesse tant que tu trouves que ton accouchement est le lus beau jour de ta vie...non?
    Moi j'ai l’impression qu'on peux assez facilement en parler et qu'il y a quand même une communauté bienveillante. Je n'ai jamais eu de retour négatif quand je me plaignais de cet état ou d'un bébé pénible.
    Comme toi, je n'aime pas être enceinte (même si il y a des choses que j'apprécie comme la bienveillance de certains qui cous laisse leur place ou sentir le bébé bouger, sauf quand je veux dormir ou manger. Je n'ai pas aimé l'accouchement. Et , tabou suprême, je n'ai pas vraiment aimé mon bébé au départ (enfin je ne le détestait pas non plus, c'est juste qu'on se connaissait pas lui et moi, qu'il nous a fallu nous apprivoiser).

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour!

    J'ai détesté être enceinte.
    Et pourtant ce n'était ni à cause de la peur de grossir, ni à cause des vergetures.
    J'ai pris à peine 10 kg qui sont partis à l'accouchement et je n'ai eu aucune vergeture. Donc ce n'était pas ça le problème.
    J'ai simplement mal vécu le fait d'avoir du mal à me déplacer (tellement j'avais mal aux pieds), d'avoir des insomnies pendant 9 mois, d'avoir des nausées, d'avoir un gabarit qui m'empechait de vivre ma vie normale, de mal respirer, d'avoir d'abominables remontées acides H24. DOnc j'ai détesté ça.
    Et j'ai détesté accoucher. Ca s'est mal passé, j'ai eu très mal, très peur, ça s'est fini en césarienne.
    DOnc non, porter la vie et mettre un enfant au monde n'est pas agréable pour tout le monde.
    POurtant j'aime ma fille plus que tout et elle me comble de bonheur.
    Il n'y a aucun rapport entre le déroulement de la grossesse et l'amour qu'on peut porter à son bébé!! C'est pas de la faute de ma fille si l'accouchement s'est mal passé ou si j'ai pas aimé être enceinte. Elle n'y est pour rien, donc je vois pas le rapport...

    Les jugements gratuits et les paroles blessantes de la part de celles qui n'ont pas vécu ça, c'est effectivement monnaie courante. Et ça ne changera jamais!

    Moi je suis encore "pire" que toi, et je n'ai pas honte de le dire : la grossesse et l'accouchement m'ont enlevé toute envie d'avoir un 2eme enfant.
    ON m'avait dit "la douleur et tout ça, tu oublieras". Ben perso je n'oublie pas. Et donc je ne veux pas plus d'enfant. Quand je dis ça, j'attire les foudres de beaucoup de gens. Ben tant pis ;)
    Merci pour ton article.

    RépondreSupprimer
  24. Waouh très bel article. Avoir un enfant est le rêve de ma vie et quand je te vois si rayonnante et encore plus belle qu'avant ça donne vraiment envie !!
    Bisous ma belle, plein de bonheur, et profite de ta petite Juliette (très joli prénom soit dit en passant, le même que ma petite soeur d'amour).

    RépondreSupprimer
  25. Wow très très joli article :) avoir un enfant est le rêve de ma vie, et malgré ton article qui nous montre bien que ce n'est pas simple et pas rose (ça me fait penser au sketch de Florence Foresti je ne sais pas si tu connais haha), quand je te vois si heureuse, si radieuse (encore plus qu'avant) ça donne vraiment envie ! :)
    Gros bisous, et profite de ta petite Juliette (très joli prénom d'ailleurs, le même que ma petite soeur d'amour ;) )

    RépondreSupprimer
  26. Quel courage d'avouer ce sentiment...Je pense qu'il doit être partagé par la majorité des futures mères seulement l'avouer c'est prendre la rique de passer pour une ingrate aux yeux des bien-pensants... C'est très dur, je trouve, d'être enceinte dans notre société...On n'a pas vraiment le droit de se plaindre (ben quoi, on l'a voulu non??), mais on doit continuer de tout faire presque comme si de rien n'était (travailler, faire le pied de grue à la caisse des magasins...) alors que physiquement on est épuisée (on fabrique un bébé quand même, ça pompe une sacrée énergie) et psychologiquement c'est Berouth...Je suis très enceinte de ma deuxième fille et, c'est pas le super kiff. On l'a attendu très très longtemps ce second bébé, mais j'ai toujours dit à mon mari, que si cela avait été possible, je lui aurais laissé la place pour le porter pendant 9 mois et pour le sortir...Merci pour ce bel article

    RépondreSupprimer
  27. Quel surprise de tomber sur cet article !! Quel bonheur je dirais même !! J'en suis à ma deuxième grossesses,ma fille à déjà 4ans et pourtant je peux dire que 1ere comme 2eme grossesses... c'est un moment lonnnnnng et difficile à passer.... ce qui ne fait pas moins de nous de mauvaises maman pour preuve ma fille de 4ans est hyper épanoui elle adore l'école, nous faisons des activités manuelles ensemble tout les mercredi, et elle va au sport le samedi une vie bien remplis le tout enrobé d'amour et de câlins à longueur de temps..
    La grossesse ne fait pas la maman... ne vous inquiétées pas les filles le meilleur reste à venir...

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Marina,

    Je te suis sur Instagram depuis peu. Et c'est en voyant ton dernier article sur l'annonce passée de ta grossesse que j'ai fouillé un peu ton blog.
    Et ça fait un bien fou de lire cet article...

    Je suis Maman d'un ptit Bouchon de 3 mois. Et même si je n'ai pas détesté ma grossesse, j'étais obnubilée par mon poids, les vergetures etc...
    Je ne sais pas si ça a joué mais mon ventre ne s'est pas vu avant un bon 6 mois et je n'ai pris que 7kg.
    Je me pesais tous les jours avec l'angoisse de l'après : et si je devenais énorme et ne perdais pas mes kilos de grossesse ?
    Alors je mangeais sainement (sans faire pour autant régime) et je continuais l'activité physique.

    Tout le monde me faisait culpabiliser : la grossesse c'etait aussi grossir.
    Quand on voyait mon ventre on me disait que mon bébé ne devait sûrement pas grossir comme il fallait, que je ne lui donnais pas assez de "gras"...
    J'ai beaucoup pleuré, je me sentais "mauvaise mère" alors que je le désirais plus que tout.
    J'adorais le sentir bouger, je lui parlais énormément mais non, je n'avais pas besoin de ressembler à une baleine pour me sentir mère.

    Heureusement mon obstétricienne me rassurait, bébé était en pleine santé, grand et bien portant ! Bim les langues de vipère.

    Marius est né et j'étais la plus heureuse du monde.... c'était le plus beau jour de ma vie.
    Et pourtant ça a continué après...
    Bébé pot de colle, il a toujours besoin d'être rassuré et de câlins.
    Et beaucoup m'ont dit que c'est parce que je n'ai pas vécu ma grossesse à fond, qu'en ne voulant pas grossir je n'avais pas voulu lui laisser sa place...

    Ben non bande d'abrutis... il a juste un reflux !
    J'ai fini par rétorquer. Maintenant ça ne m'atteint plus.

    Bref, merci pour cet article qui déculpabilise...
    Et beaucoup de bonheur avec ta petite Juliette !!!!

    RépondreSupprimer

Ajouter un commentaire

© Les tendances by Marina - Blog mode, déco, voyage & lifestyleMaira Gall